logo_groupe_animation_lapte

LE FESTIVAL DES 7 LUNES


D’abord une fête, le Festival des 7 Lunes !

A la croisée des paysages, des mots, des vieilles pierres, de la musique, des personnages, des amateurs de textes et des diseurs de phrases ….

Un festival ouvert sur le monde : émotion, colère, humour, engagement et rencontres !


Historique

gerard_defour

Le “Festival des Sept Lunes” a été créé en 1997 par Gérard Defour alors président du Groupe Animation Loisirs (GAL) de Lapte en Haute-Loire et à l’origine d’une école de théâtre qui porte aujourd’hui son nom depuis son décès en 2009. Cette animation estivale s’inscrit dans l’esprit du GAL né en 1976 avec la vocation de promouvoir les activités socio-culturelles dans la commune de Lapte et dont le rayonnement déborde sur le territoire de ce qui est désormais la Communauté de Communes des Sucs.

Organiser des rencontres autour du livre sans verser dans l’élitisme, en préservant la volonté de développer avec simplicité la culture populaire, tel est le but initial du Festival des Sept Lunes dont la marraine est Catherine Dasté qui appartient à une grande famille  de comédiens (Jacques Copeau, Jean Dasté) associés au théâtre populaire décentralisé.

Le Festival a invité depuis sa création Marie Christine Barrault, Rufus, Graeme Allwright, François Martouret, Anne Marie Philipe, Marianne Epin, Dominique Pinon, Jacques Bonnaffé, Tcheky Karyo,Catherine Dasté, Francis Huster…

André Defour

Catherine Dasté et Tcheky Kario, parrains du festival des 7 lunes

Catherine DASTE, est la marraine du festival depuis 1999

catherine_daste_fesivaldes7lunes_gal_lapte

Elle appartient à une grande famille de comédiens. Son père, Jean Dasté, fait partie de ceux qui, avec Louis Jouvet ont décentralisé le théâtre, qui l’ont révolutionné, comme le feront plus tard aussi Jean Vilar et Gérard Philipe à Avignon.

Jean Dasté, c’était à Saint-Etienne (42 Loire) où la comédie qui porte aujourd’hui son nom, il est toujours une référence dans le spectacle de la création.La mère de Catherine, Marie-Hélène était aussi comédienne et elle était la fille du célèbre Jacques Copeau que le dictionnaire Larousse présente comme l’un de ceux qui ont “renouvelé l’art dramatique” et qui “ont tenté de retrouver les sources d’un théâtre populaire”. Quant à Catherine, elle fut la première femme à créer un centre dramatique national pour la jeunesse à Sartrouville.· Elle devint directrice du “Théâtre des Quartiers” à Ivry avant de se retirer en Bourgogne dans la maison de Jacques Copeau à Pernaud-Vergelesses où elle a donné naissance aux “ateliers de Pernand” qui produisaient tous les deux ans, un festival. Elle aime beaucoup le Festival des Sept Lunes parce qu’elle y retouve l’âme de Copeau et Dasté.

J’adresse tous mes vœux au Festival des 7 Lunes, semaine de rencontres, de découvertes et d’amitié à laquelle je suis très attachée. 
Ce festival est aussi un combat nécessaire pour que l’art, la poésie, le théâtre demeurent 
vivants, car leur disparition menace l’homme dans sa liberté. 
Et cette liberté est aujourd’hui plus menacée que jamais. 

 

Une autre rencontre importante, celle de Tchéky Kario, un nom associé au cinéma

 

Il manquait un parrain, c’est maintenant chose faite….

Tcheky Karyo lors de sa venue à l’édition 2012, a accepté de devenir le parrain  du festival des 7 lunes.

Après Catherine Dasté comme marraine, les organisateurs sont fiers de d’associer une nouvelle personalité de renom au festival, preuve de son rayonnement toujours grandissant..

tcheky kario parrain du festival des 7 lunes

 

Festivaldes7lunes.com

Chaque année, fin juillet-début août